mercredi 21 février 2007

Apprentissage de la lecture : le débat scientifique continue (Dr Wettstein-Badour)

Diapositive1



Apprentissage de la lecture :

le débat scientifique continue


Dr WETTSTEIN-BADOUR


Dans mon document faisant le bilan et traçant les perspectives au moment (le 15 novembre 2006) où prenait fin l’initiative de Monsieur de Robien, ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, au sujet de l’enseignement de la lecture, voir le texte complet via le lien suivant:

http://appy.ecole.free.fr/actualites/gwb200611a.pdf

J’écrivais notamment :

…..«Le débat scientifique et technique a été beaucoup trop bref et donc très largement insuffisant mais il a permis toutefois une avancée importante : le coeur du débat a bien été identifié car le «mode opératoire» utilisé pour enseigner le code alphabétique a été mis en cause.»….

Où en est ce débat aujourd’hui ?

Il se concentre sur une question et une seule : quel est le «mode opératoire» optimum pour enseigner le code alphabétique ?

Une vingtaine de chercheurs en sciences psycho-cognitives, en psycho-linguistique ou en sciences de l’éducation ainsi qu’un certain nombre de pédagogues se sont prononcés sur cette question dans deux textes publiés, l’un en février 2006 puis dans le Monde de l’éducation en mars 2006, l’autre fin octobre 2006 publié sur le site de Monsieur Franck Ramus :

http://www.ehess.fr/centres/lscp/persons/ramus/

voir sur sa page d’accueil à : «mes contributions au débat sur les méthodes de lecture»

Voici ce que l’on peut y lire notamment :

- dans le texte de février 2006 :
«du moment que le déchiffrage est enseigné systématiquement, il importe peu que l’approche soit plutôt analytique (du mot ou de la syllabe vers le phonème) ou synthétique (du phonème vers la syllabe et le mot)»

- dans le texte d’octobre 2006 :
«Il faut enseigner les relations graphèmes-phonèmes (entre les lettres et les sons) de manière systématique et explicite, dès le début du cours préparatoire.
Il existe de nombreuses manières d'enseigner les relations graphèmes-phonèmes: des approches synthétiques, combinant les phonèmes pour construire les syllabes et les mots; des approches analytiques, décomposant les mots en syllabes et en phonèmes; et des approches combinant à divers degrés les deux précédentes. Les études d'évaluation ne font pas ressortir de différences significatives d'efficacité entre ces différentes approches (1)
Les résultats scientifiques actuels suggèrent donc d'écarter les méthodes qui n'enseignent pas les relations graphèmes-phonèmes, ou qui ne les enseignent pas de manière explicite et systématique, ou qui ne les enseignent pas suffisamment tôt (souvent appelées "méthodes globales", ou selon les acceptions, correspondant à une partie des méthodes globales). Toutes les autres méthodes semblent acceptables.»

Dès la publication du texte de mars 2006 j’avais publié la communication suivante, voir via le lien suivant :

http://www.orthomalin.com/accueil/index.php?m=actu&a=news&ID_news=545

Monsieur Ramus a répondu à cette communication par un message sur son site dont je n’ai eu connaissance par hasard que vers le 20 décembre 2006, voir:

http://www.ehess.fr/centres/lscp/persons/ramus/lecture/lecture.html#badour

 

Tout début janvier 2007 je lui ai fait parvenir un message et une communication que vous trouverez à :

http://www.orthomalin.com/accueil/index.php?m=actu&a=news&ID_news=76

Monsieur Ramus m’a fait savoir courtoisement à mi-janvier 2007 qu’il reprendra contact avec moi dès qu’il aura pu étudier la communication que je lui ai adressée.

Le travail de fond continue donc.

G Wettstein-Badour
12 février 2007

- contact :   gh.wettstein.badour@libertysurf.fr

(1) N’étant pas  statisticienne, j’indique simplement pour l’information complète du lecteur que cette affirmation est fondée sur un rapport publié aux USA par le National Reading Panel. Elle a été démentie par une étude de la junior entreprise de l’école nationale de la statistique et de l’administration économique, qui en a vérifié la validité à la demande de l’association Enseignement et Liberté, voir :

http://www.enseignementliberte.org/aplect13.htm


 


- retour à l'accueil

Posté par michelrenard à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]